Les Nouvelles de RATAFIA

Les Nouvelles de RATAFIA

113: LES NOUVELLES de RATAFIA du 16 février 2019

 Les Nouvelles de RATAFIA n° 113-1

15 février 2019

 

Les précédentes Nouvelles vous parlaient beaucoup trop de ma carcasse !

Et il y a encore à dire... cela devient monotone.

Alors d'abord un peu d'ai pur et pour cela:

 

          Une visite à PATITO

                                                         chez nos amis Denise & Edouard SANFORD

 

1 Localisation.jpg

Nous sommes venus dans ce mouillage en 2000 et 2004, il était désert...

Quand nous y sommes revenus en 2008, une maison flambant neuve y était construite...

C'est alors que nous avons fait la connaissance de Denise & Edouard.

Depuis ils sont devenus des amis, que nous avons toujours plaisir à retrouver, à aider...

et parfois  à faire la fête!

2 Denise & Edouard.JPG

     Comme la baie est ouverte au SW, la mer grignotait leur terrain. Pour y remédier, Edouard a construit un mini-port entouré de quais. Je suis heureux d'avoir participé à la construction en transportant  (avec l'aide d'Archimède) les blocs de roche nécessaires.

 

     Vous voyez la barque d'Edouard équipée d'un mât que m'avait donné l'Ecole de Voile de Arue...et d'une voile retaillée par Jane en partant d'un vieux spi donné par un bateau de passage.

 

3 le port.JPG

            Edouard est un ancien travailleur de Moruroa (nom tahitien de Mururoa), autrement dit les ressources du couple sont plus que modestes. Ils doivent donc compléter leurs revenus par un apport extérieur.

     Il y a eu l'époque des canards, élevés pour être vendus. Hélas, les canards ont été décimés par la grippe aviaire.

 

4 canards.JPG
            

                Me voilà en train de nourrir les canards avec des cocos.

 

     Jusqu'à l'an passé, les cochons avaient remplacé les canards....Eux aussi en liberté dans le terrain et nourris de cocos coupés... Les cochons leur ont été volés pendant une absence !!!.

 

 

            Les demandes locales, comme celles des voiliers de plus en plus nombreux, ont incité Edouard à se lancer dans les fruits et tomates, salades et légumes. Pour cela, il a construit une serre.

Prix actuel: 8€ pour 1Kg de tomates complètement bio...et un concombre ...

       Contrairement à ce que certains écrivent, pour faire du spectaculaire, à Gambier, comme partout, rien n'est gratuit car il est normal que les gens vivent de leur travail.      Certes cela n'empêche pas les cadeaux ponctuels - (tout en n'oubliant pas que qu'en Polynésie, le don appelle le contre-don).

 

5 serre.JPG
 La serre construite spécialement dans ce but

 

            C'est abuser de la gentillesse des habitants en se servant sans demander l'autorisation, comme cela vient de se faire près de l'église de Taravai où un voilier jaune, que je préfère ne pas nommer, a cueilli un plein sac de pamplemousses (pas mûrs) dans un jardin inoccupé...Le comble: à Akamaru Pauline surprend des voileux en train de cueillir des papayes dans son verger. Elle proteste et les malotrus lui réponde: "...mais ce sont des papayes sauvages !"

 

6 Papayers.JPG
 Voici le plan de papayers....     "sauvages ?"

 

7bananes 1.JPG
 Et la bananeraie      "Sauvage elle aussi ?"

 

            L'eau potable leur provient du ciel par récupération de la pluie. Pour ne pas manquer d'eau "à usage domestique", une installation d'eau de source (non potable) a été faite qui alimente aussi le verger car la source est régulière et abondante.

 

8 Captage.jpg

 

 

     De son côté, Denise fabrique des bijoux à base de coquillages qu'Edouard scie ou meule.

 

9 Denise.JPG
l

10  Colliers.jpg

 

 

            Votre visite ne serait pas complète si je ne mentionnais pas l'extraordinaire gentillesse de Denise et Edouard. Ils sont contents que les visiteurs qui mouillent devant chez eux, dans "leur baie", viennent les saluer.

             Leur accueil est fabuleux, Antoine, le chanteur bien connu y a d'ailleurs fait un reportage sur un cochon cuit au four polynésien...

 

 

       Pour finir cette visite,

 

11 Perroquet.JPG

 

...ce perroquet vous dira que l'un des autres charmes de Patito est la beauté des fonds sous marins alentours

 

12 Patito.JPG

 

Retour à notre vie courante

14 février, Saint Valentin...

            Ce n'est pas la première fois que nous fêtons notre anniversaire de mariage à Patito. Cette année, compte tenu des 2 mois passés, ni Jane ni moi n'avions envie d'une grande réunion. C'est donc avec les amis proches que nous nous sommes réunis pour l'occasion.

21 Assemblée.JPG

Le menu fut simple:

 

         Salade maison Denise

                        Dinde fumée Jane & Marc

                                   Gratin de papaye vertes Denise

                                                Tarte au citron Nathalie  

                                                           Mousse au chocolat Jane

                                                                         Focaccia Philippe

                                                                                  Boissons diverses Pascal

 

            Depuis décembre où mes misères ont commencé, ma Jane chérie s'est surpassée. Même si j'en étais ému, je ne pouvais pas ne rien dire à ma Valentine...Voilà ce que cela à donné:

 

22Marc.JPG

 

            Vous me voyez en train de lire le petit discours que voici:

Dame Jane,

            Nous fêtons ce jour nos 49 ans de mariage...

                        ...et bientôt ce sera nos 50 ans de vie commune...

                                               ...50 ans de bonheur !

       Pour rien au monde je ne voudrais revivre mon enfance  ni ma jeunesse dont l'Algérie fait partie...  

       Je te l'ai déjà dit, ma vie a commencé avec toi quand tu est venue naviguer en 1967 sur ma Corvette...      

            Si c'était possible je voudrais bien vivre encore 50 ans près de toi. Mais vu l'état de délabrement où je suis cela te ferait beaucoup trop de soucis et de travail...les deux mois passés sont bien suffisants !    J'en suis navré. 

            Pour te dire tout le bonheur de 50 ans près de toi,

 ma douce amie,

je n'ai ai trouvé que cette petite chose dans la boite à médicaments...

23 Perle.JPG

 Offerte dans un pot de gélules d'Ultra-Levure !

 

24 Saint Valentin 2019.jpg

    

 

24

 

Santés...

Pour moi:       Dès mon retour samedi 26 janvier, j'ai ressenti une certaine gène en urinant. j'ai mis cela sur une boisson insuffisante pendant le déplacement. Dimanche  27 c'était caractérisé.

            Lundi 28 je me suis rendu à l'infirmerie pour en avoir le cœur net. Diagnostic probable: cystite ou prostatite.  L'infirmière voulait me passer sous "OFLOCET", un autre antibiotique que le "BACTRIM" qui avait montré sa limite puisque l'infection repartait.

            Elle en a référé à son chef qui a répondu "niet".         Attendre la fin du Bactrim  (mercredi 29),  puis 5 jours,  et si les symptômes perdurent - ce qui fut le cas- retourner à l'infirmerie le mardi 5 février pour faire une ECBU (=analyse d'urine) dont les résultats seraient connus en fin de semaine. Compte-tenu du WE, cela me faisait 7 jours de plus à mériter mon paradis à chaque miction (douloureuses car peu abondantes, et nombreuses car je m'oblige à boire 4 litres d'eau /jour).

            Cette réponse était médicalement parfaite.  Je n'oserais pas penser qu'il y ait pu avoir un sous entendu du genre "T'as voulu rentrer...et bien profites-en maintenant" !

            Chance pour moi, Armelle, une jeune (et jolie) médecin était présente quand je suis allé porter mon flacon pour analyse le 5 février. Elle a consulté mon dossier et immédiatement mis sous Oflocet qui pénètre dans la prostate.

            L'amélioration a été lente mais, 10 jours plus tard, je peux dire que, si ce n'est pas encore gagné, c'est en bonne voie. Je ne souffre pratiquement plus.

            Dommage d'avoir perdu 9 jours...sauf peut-être pour mon paradis !!!!

 

 Pour Jane:

            Des soucis de transit font qu'une coloscopie s'avère indispensable. Un rendez-vous pré opératoire est programmé le 29 mars...à Tahiti !!!!

 

 

Les projet ...

            Dans l'immédiat attendre d'y voir clair côté prostate. Je suis optimiste. Ensuite se préparer au retour sur Tahiti, dès que ce sera possible, sans doute à partir de la mi-mars.

            Nous attendons Sylvain et dame Isabelle qui sont à  Rapa Nui (Île de Pâques). Comme eux nous espérons, même si c'est bref, nous rencontrer. Le problème est que la météo ne leur est pas favorable, ni sur place ni pour prendre la route.            A suivre !

 

 

Courriers...

            Nous sommes toujours au bout du bout du monde...Il faut être à Rikitea pour espérer recevoir Internet...et encore pas tout le temps!

            En dehors du village, seul Sailmail nous est accessible !

Toujours pas de photos ni de pièces jointes, seulement les messages !

 

 

                                   Joyeuse Saint Valentin à tous les amoureux.

 

                                                                       Bonnes pensées à toutes & tous

                                                            Rikitea Archipel de Gambier ce 16 février 2019

                                                                                                          Jane&Marc.

 

 Excusez moi: je ne sais plus, ou ne peux plus modifier la taille des images la perle n'est pas si grosse 12 mm !



17/02/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 134 autres membres