Les Nouvelles de RATAFIA

Les Nouvelles de RATAFIA

98 : Les Nouvelles de RATAFIA du 13 juillet 2017

Les Nouvelles de RATAFIA n° 98

13 juillet 2017

 

 

 Les  nouvelles 97 vous laissaient en pleine restauration du moteur...et elles ont ému voire inquiété bon nombre d'entre vous...

 

            Vous avez tous lu "le Petit Prince", ce livre merveilleux d'Antoine de St. Exupéry .

 

En revoici un extrait:

1.jpg

 

Pour tout vous dire, pendant la restauration du moteur je me suis fait l'effet du boa...

 

Merci à tous ceux qui nous ont encouragés par leurs commentaires.

La palme  revient sans contestation possible à Sylvain-Sandrine qui ont demandé

"s'il n'y avait rien a récupérer dans le moteur pour réparer le poignet de Jane?

 

 

 

Ce 13 juillet, où en somme- nous ?

 

Le moteur tourne ! 14 heures au compteur...

 

            Après le remontage de la partie basse, posée sur des silentblocs neufs (un des anciens était cassé!), le morceau de bravoure était la repose de la partie haute, "le couvercle" en quelque sorte; la culasse en terme de mécanique.

            C'est elle qui porte les soupapes, commandées par l'arbre à cames, pièces sensibles qui doivent être montées et ajustées méticuleusement. Parce que c'était plus simple plus rapide et finalement meilleur, le remontage a été fait par un atelier spécialisé. Il nous restait la pose:

 que les spécialistes me pardonnent  ces explications à destination de ceux qui ne savent pas...

Quelques images :

2.JPG

La culasse est encore en bleu.

Vous devinez l'arbre à cames en noir

La pompe à injection (en bleu foncé) - pièce  primordiale d'un moteur diésel - est en place.

Il restera toute la distribution à reposer sur le devant du moteur.

 

 

Le serrage de la culasse est délicat: il faut respecter un ordre précis, et des valeurs de serrage non moins précises:

 1er serrage à 20 Nm , 2ème à 60 Nm ce qui est déjà énorme.

Ensuite, faire faire 90 degrés à chaque goujon...et recommencer une 2ème fois  !

3.JPG

   Sur la photo, je tiens l'appui de la clé et le carton qui mesure la rotation des 90°, pendant que Guy tourne la rallonge nécessaire.

Inutile de dire que les goujons ne sont pas réutilisables !

 

4.JPG

            Fin de l'épisode, la culasse est refermée, la "pignonerie" est en place.

 

     Le bleu d'origine disparaît petit à petit. Un peu comme les Caterpilar, le moteur api sera couleur "café au lait rosé"...peinture métaux laissée par les amis de "Fugue".   Il reste à remonter tout le circuit de gazole.. 

        ...et l'électricité.

 

5.JPG

Je vous ai parlé de la transmission:

 

   Voici la partie arrière du moteur.

  Tout en haut, l'alternateur d'arbre qui produit du courant quand l'hélice tourne (à plus de 3 nds).

  Au milieu la poulie qui est fixée sur la sortie de l'inverseur.

  En bas "l'Aquadrive". On devine la cloison qui renvoie l'effort sur le bâti.

 

    3 courroies de l'alternateur sont en attente pour pouvoir être remplacées facilement.

 

 

Emotions...

            Bien sûr vu de loin je passe pour un spécialiste, Guy l'est bien bien  plus que moi encore. Mais pour vous montrer que ce n'est "que vu de loin" voici le récit du pire moment:

            Dès que cela a été possible, faire tourner le moteur pour s'assurer que tout est en ordre.

Quelque tours à la main pour faire monter l'huile, puis au démarreur qui a trouvé "durs" les premiers tours...normal il fallait que la pression d'huile se fasse.

            Quelques minutes se passent où nous savourons - ce qui n'est pas habituel croyez-moi-

 le bruit du moteur.

            Puis odeur d'huile brûlée...

                        Puis fumées...

                                   Et voilà que le manomètre qui indique la pression d'huile baisse progressivement de 5 bars à froid, 3 puis 2 puis moins encore!

                                                            STOP !

 

            Examen de conscience: - qu'avons-nous mal remonté ?

                                                    - Pourquoi ça fume ?

 

                                    Inutile de vous dire qu'il n'était pas fier le boa !!!

 

            Je vous ai dit le soutien apporté par les commentaires du Blog. Les voisins de ponton ne sont pas en reste... Et voilà l'ami Michel (ancien mécano des Douanes) qui passe aux nouvelles...

 

            La fumée c'est normal ! explication: les segments qui font l'étanchéité sont neufs et les cylindres déglacés: l'ensemble n'est pas rodé, il passe des gaz brulés et très chauds, l'huile en fume!

La baisse de la pression d'huile doit provenir du capteur électronique  (qui a chaud aussi). On monte un manomètre mécanique ...qui nous dit "4 bars". OUF !

            Il y a quelques années,  nous avions déjà eu une panne de cet ordre. Un nouveau capteur est en route, mais, pour ménager mon cœur et éviter l'infarctus, je vais poser un manomètre mécanique en plus.

 

Le "pré-rodage" se poursuit et ce soir je peux vous dire que le moteur tourne à 2400 tours/minute embrayé, ce qui était son régime maximum en 1995,et même le manomètre se rode: il ne descend plus au dessous de 3 bars !

 

Les projets...

            Jane sera "déplastifiée" (les "plâtres" sont maintenant en résine...) le 28 juillet. On espère que tout sera en ordre sinon il faudrait recommencer.

 Pour le moment donc, tout est en stand-by jusque début août.

 

Ajoutez à cela la remise en ordre du pilote.

            Depuis notre arrivée en avril, nous avons soumis le problème à Christophe, un jeune électronicien sûrement très compétent qui devait nous procurer un pilote neuf faute de pouvoir réparer les deux vieux Autohelm 5000.

            Comme Sœur Anne, ne voyant rien venir, je me suis plusieurs fois inquiété auprès de Christophe...Oui oui, j'attends des devis...oui ce sera fait ...Ok pour mi juillet...

Nous y sommes et Christophe est en vacances.          Tristes conclusions à tirer.

 

            Depuis fin juin, c'est donc avec Guy que nous nous préoccupons nous-mêmes de ce pilote. Pendant les travaux moteur, Jane n'avait pas beaucoup de place dans sa maison. La cabine ou la table à cartes... Elle a prospecté Mr Google et trouvé qui pouvait refaire des cartes électroniques. Celles des 2 anciens pilotes sont parties en métropole pour y être refaites.

            Parallèlement un pilote api est en vue. Les prochaines Nouvelles vous diront...

 

  * Le séjour de Jane en Aquitaine se précise du 3 au 28 septembre. Je continue à rêver d'une échappée solitaire vers Mopélia pendant ce temps

  * Je continue aussi a souhaiter la fuite habituelle à l'approche de la saison cyclonique ...mais c'est encore bien trop loin !

 

 

Nous vous espérons en bonne forme les uns et les autres

Bises et amitiés à toutes et tous.

                                                                                              Arue le13 juillet 2017

                                                                                                   Jane & Marc

 

 

 

 

6.jpg

 

En vrac pour finirDSCN2911 [1600x1200].JPG

 

 Tout y est...et il est en place

 

 

DSCN2913 [1600x1200].JPG

 

DSCN2914 [1600x1200].JPG
Pas de place perdue ...



14/07/2017
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres